Quelles spécialités garder en terminale ? Comment choisir ?

Dès la seconde, les lycéens doivent réfléchir à leur orientation, afin de choisir les trois enseignements de spécialité qu’ils étudieront en première. Puis, ils devront éliminer une de ces matières l’année suivante pour n’en conserver que deux en terminale. Quels critères prendre en compte pour faire cette sélection ? Comment savoir quels enseignements de spécialité garder en terminale pour assurer son avenir ? Anacours répond à vos questions.

 

 

Réfléchir à son projet d’orientation pour choisir ses spécialités de terminale

Le choix des spécialités constitue une étape délicate pour les élèves de première. Parmi les trois enseignements sélectionnés en seconde, ils doivent en éliminer un pour leur dernière année avant le bac. Cela nécessite de faire le point sur leurs envies et sur leurs perspectives d’orientation. Dans l’idéal, ils devront préserver les enseignements de spécialité susceptibles de correspondre le plus au parcours envisagé. Ils pourront aussi tenir compte de leurs affinités avec les différentes disciplines, ainsi que du niveau acquis dans chacune d’elles.

Certaines matières sont vivement recommandées en fonction du cursus visé. Un lycéen qui souhaite se diriger vers le secteur de la santé devra conserver la spécialité SVT. Mais, les mathématiques et la physique-chimie constituent également des choix pertinents. Par conséquent, il peut paraître délicat d’éliminer une discipline au profit d’une autre. L’option idéale dans ce cas reste de privilégier les deux enseignements dans lesquels l’élève obtient les meilleurs résultats. Cela lui permet d’augmenter ses chances de réussite au baccalauréat, tout en acquérant les connaissances requises pour intégrer la formation voulue.

 

Se renseigner sur les attendus pour chaque formation visée

Le choix des deux spécialités à garder en terminale dépend également des attendus spécifiques au cursus que l’élève souhaite suivre. Sur Parcoursup, les lycéens ont la possibilité d’obtenir des informations précises sur les différentes formations. Chaque établissement détermine quelles sont les connaissances requises pour intégrer un parcours ou réussir dans une voie. Les élèves peuvent s’aider de ces éléments afin de conserver les enseignements qui les amèneront à développer les compétences nécessaires.

L’intérêt de la réforme du bac et de la mise en place des spécialités, c’est aussi de valoriser la diversité des profils. S’il est recommandé de choisir une spécialité en lien avec le cursus visé, il s’avère aussi pertinent d’étudier une matière complémentaire. Le site Horizons 21 permet de tester les différentes combinaisons possibles.

Avec l’aide d’un enseignant Anacours, l’élève définira ses objectifs afin de déterminer quelles seront les spécialités à conserver en terminale. Si vous avez besoin de conseils spécifiques concernant le projet d’orientation de votre enfant et sa poursuite d’études, nous avons mis en place des partenariats avec des conseillers d’orientation, notamment avec le réseau Ton Avenir qui pourront vous accompagner. Si vous êtes intéressé, contactez votre agence Anacours.