Qu’est-ce que le plagiat dans ses devoirs ?

Le numérique constitue un véritable progrès pour les élèves. Qu’ils soient collégiens, lycéens ou étudiants, l’accès à internet simplifie leur travail, notamment pour les exercices nécessitant des recherches. Mais, si le web offre une immense quantité de ressources aux élèves, il s’accompagne d’un inconvénient majeur : il facilite le plagiat. Un réel fléau pour les professeurs, ainsi que pour les étudiants qui s’exposent à des risques. Comment se traduit le plagiat dans les devoirs et comment l’éviter ? Voici nos explications.

 

Le plagiat : qu’est-ce que c’est ?

Il existe différentes formes de plagiat, par conséquent il peut paraître délicat pour un élève de comprendre cette notion. Si certains d’entre eux copient volontairement un auteur pour gagner du temps, d’autres commettent l’erreur, car ils ne connaissent pas les règles.

On parle de plagiat dans un devoir lorsque l’étudiant s’approprie les idées d’une autre personne et les retransmet sans citer ses sources. Copier-coller un texte dans son ensemble ou en partie, reprendre un contenu en le paraphrasant, insérer une citation sans mentionner l’auteur, etc. Toutes ces pratiques sont considérées comme du plagiat.

Pourquoi faut-il absolument éviter de faire du plagiat dans ses devoirs ?

Les élèves de collège, de lycée et les étudiants peuvent être tentés par ce procédé par manque de temps ou d’inspiration. Or, le plagiat est assimilé à une violation de la propriété intellectuelle. Ils doivent donc prendre conscience des risques et des sanctions auxquelles ils s’exposent. Les conséquences peuvent être plus ou moins importantes selon les cas (annulation de l’épreuve, exclusion temporaire ou définitive, etc.).

Outre les punitions encourues, cela impacte les progrès de l’élève. Le fait de copier-coller un contenu ou de reprendre une idée va l’empêcher de développer son propre esprit analytique et de synthèse. Il n’utilisera pas ses connaissances pour les mettre à profit et le professeur ne sera pas en mesure d’évaluer ses acquis. À terme, un élève qui choisit de reproduire l’œuvre d’un autre par facilité accumulera les lacunes.

Comment limiter les risques de plagiat dans ses travaux écrits ?

Si certains élèves insèrent délibérément des passages plagiés dans leurs dissertations, d’autres le font par inattention. Les professeurs-documentalistes enseignent aux enfants les bonnes pratiques à appliquer lorsqu’ils effectuent des recherches, dès l’entrée au collège. Les élèves étudient les règles de citation, les méthodes pour trouver des sources fiables, la prise de notes, etc.

Pour éviter le plagiat involontaire, il est important de savoir quand et de quelle manière citer une source. L’élève doit également apprendre à reformuler correctement, sans copier ni paraphraser les idées ou l’analyse d’une autre personne.

Anacours fournit des solutions pour accompagner les élèves dans leur scolarité. Les cours à domicile ou les stages intensifs peuvent être l’occasion de travailler sur l’utilisation des sources dans les devoirs.