Le BREVET DES COLLÈGES 2018 : tout ce qu’il faut savoir !

Organisé à la fin de la classe de 3ème, le Diplôme National du Brevet (DNB) évalue les connaissances acquises tout au long du collège. S’il n’est pas obligatoire de l’obtenir pour passer en seconde, il s’agit cependant d’un diplôme important, le tout premier dans la vie d’un élève. Après plusieurs modifications ces dix dernières années, le Brevet de cette année présente à nouveaux de nombreux changements : voici tout ce qu’il faut savoir sur le Brevet des collèges 2018 !

Les dates des épreuves

Les épreuves écrites du brevet auront lieu, comme tous les ans, à la fin du mois de juin. Elles se tiendront sur deux jours, les jeudi 28 et vendredi 29 juin 2018, et concerneront six matières. Les élèves débuteront le 28 par l’épreuve reine, le Français, qui durera 3h, de 9h à 12h15 avec une pause de 15 minutes. Puis ils enchaineront l’après-midi avec l’épreuve de Mathématiques (2h) de 14h à 16h.

Le vendredi 29 se tiendront les épreuves d’Histoire/Géographie et enseignement civique et moral, de 9h à 11h, puis les Sciences de 13h30 à 14h30 (Physique-chimie et/ou Sciences de la vie et la Terre et/ou technologie), et enfin l’épreuve de Langue vivante étrangère (15h – 16h30).

Les nouveautés 2018

 Si le Brevet version 2018 conserve les traditionnelles épreuves écrites de fin d’année, il comporte aussi une grosse nouveauté : l’évaluation par contrôle continu tout au long de l’année de 3e. Ainsi, les cinq épreuves finales comptent autant que l’évaluation des acquis du socle : les épreuves écrites sont notées sur 400 points, et l’évaluation du socle sur 400 points également. De plus, l’élève passera un oral au mois d’avril. Ce nouveau système permet d’évaluer les acquis de manière plus juste et plus continue.

Le nouveau système de notation

Le diplôme du Brevet comporte ainsi 800 points : l’élève est reçu s’il obtient au minimum 400 points. Pour les épreuves finales, les épreuves de français et de mathématiques sont toutes deux notées sur 100 points chacune, tandis que les épreuves de Sciences et d’Histoire/Géographie sont notées sur 50 points. Enfin, l’élève doit passer un oral (individuel ou collectif) au mois d’avril, lors duquel il présente un projet mené en Histoire des arts ou en EPI, et sur lequel il est noté sur 100.

Concernant l’évaluation continue par le socle, ce sont les professeurs qui notent l’élève à la fin de l’année, et utilisent 4 appréciations différentes qui correspondent à un nombre de points précis : « Maîtrise insuffisante » (10 points), « Maîtrise fragile » (25 points), « Maîtrise satisfaisante » (40 points) et « Très bonne maîtrise » (50 points). L’attribution de ces points concerne huit composantes du socle commun, et est donnée lors du conseil de classe du 3e trimestre. Enfin, les enseignements facultatifs peuvent apporter jusqu’à 20 points supplémentaires à l’élève.