Étudier à l’étranger : bien préparer son départ

Stages, échanges, Erasmus… de nombreux lycéens et étudiants font le choix de tenter une expérience enrichissante à l’étranger, pour quelques semaines ou plusieurs mois. Les étudiants sont de plus en plus nombreux à se laisser tenter, puisqu’environ 1/3 d’entre eux profitera d’une expérience en dehors de nos frontières. Alors comment bien préparer son départ à l’étranger ?

Gérer les formalités administratives

Avant de partir, pensez à régler certaines formalités. Si la carte d’identité suffit pour les pays européens, un passeport est nécessaire pour les autres destinations. Si vous partez un certain temps, pensez également à faire suivre votre courrier. Il peut aussi être nécessaire de clore certains abonnements (internet, téléphone…) pour ne pas payer inutilement, et même de poser votre préavis si vous occupez une location et partez pour un certain temps.

Prévoir son budget

Il vous faut penser à établir en avance un budget prévisionnel en fonction du pays, suivant les coûts du logement, de la nourriture, des transports, des loisirs… etc. Quels seront vos revenus ? Aide des parents, bourse, argent mis de côté, petit job sur place… les ressources peuvent être multiples. N’oubliez pas que des bourses peuvent être versées dans le cas des programmes tels qu’Erasmus+, ou si vous êtes boursier sur critères sociaux. Votre établissement scolaire, la région où vous vivez ou même l’Etat peuvent aussi accorder des aides financières sur demande. Renseignez-vous !

Anticiper pour trouver un logement étudiant

Avant le départ, renseignez-vous sur les possibilités de logement via votre établissement scolaire d’accueil. Pensez par exemple aux logements en résidence étudiante, à la colocation, aux échanges d’appartements, ou même à la chambre chez l’habitant. Il peut être intéressant de passer par des groupes Facebook spécialisés pour scruter les annonces de logement. Renseignez-vous également sur la ville où vous habiterez, et les quartiers où vous préférez loger, ou ceux à éviter.

Penser à sa couverture santé

Si vous partez vivre dans un pays de l’Union Européenne, il vous faudra demander à votre caisse d’assurance maladie la carte européenne d’assurance maladie, de manière à ce que vos frais médicaux soient pris en charge sur place. Si vous quittez les frontières de l’Europe, une assurance complémentaire doit par contre être envisagée. Autre détail qui a son importance : si vous suivez un traitement médicamenteux spécifique, veillez à vous renseigner sur l’existence de votre traitement à l’étranger. Dans la même veine, si vous quittez la zone Euro, pensez à voir en amont les différentes possibilités avec votre banque pour éviter de payer des frais bancaires.