Comment APPRENDRE mieux et efficacement ?

 

Beaucoup de parents – et de jeunes – se demandent s’il existe LA bonne méthode pour apprendre ses leçons de manière plus efficace, de façon à ce que les informations soient mémorisées rapidement et sur le long terme. S’il n’existe pas de méthode « miracle », des techniques d’apprentissage peuvent néanmoins être appliquées pour mieux apprendre !

Planifier sa séance de travail

 Avant tout, il est nécessaire de planifier sa séance d’apprentissage. Faire un planning et définir ses objectifs est important, de même que s’assigner des horaires définis. Il a par exemple été démontré qu’il est beaucoup plus efficace de travailler en plusieurs courtes séances (30 minutes à 1h maximum, entrecoupées de pause) plutôt que de s’astreindre à réviser durant plusieurs heures d’affilées. Il s’agit de la technique dite de l’arrosage : en effet, le cerveau a une capacité de concentration moyenne de 25 minutes. Enfin, pour être efficace, il est préférable d’avoir un bon état d’esprit avant de se mettre au travail, avec une volonté de progrès, ainsi qu’être relaxé et positif !

 

4 techniques pour mieux mémoriser et apprendre

  • Discuter de l’information

Il est souvent conseillé de travailler en groupe : en effet, discuter du cours, écouter les autres en parler, ou encore expliquer la leçon à autrui permet de signaler au cerveau l’importance de l’information. L’aspect social, ainsi que le fait de se poser des questions sur le cours, renforce ainsi la mémorisation.

  • Employer des exemples et des schémas

En plus du cours, reçu brut, l’élève a tout intérêt à s’approprier et à « illustrer » sa leçon. Se créer des exemples concrets pour mieux comprendre la leçon est très efficace, de même qu’organiser soi-même les informations sous la forme de schéma, de tableaux, ou encore de dessins.

  • Utiliser des cartes mémoires

Les cartes mémoire, aussi appelées « Flash Cards », est une fiche sur laquelle on écrit une information au recto et une donnée associée, souvent la réponse, au verso. On peut par exemple y inscrire les tables de multiplications, des théorèmes mathématiques ou encore des dates historiques : les possibilités sont nombreuses. Ces cartes mémoires permettent d’apprendre plus rapidement ainsi que de s’auto-évaluer. En outre, le fait de les fabriquer aide à la mémorisation.

  • S’essayer au « Mind map »

Le « mind map », carte mentale en français, est une technique d’organisation des données sous forme de schéma rayonnant. Il s’agit d’illustrer les relations entre un sujet principal et les données qui lui sont reliées. Une mind map se présente sous la forme d’une arborescence : on place d’abord au centre le sujet primordial, puis les branches qui en découlent, liés à des mots-clés et des couleurs, puis encore des sous-branches pour les idées secondaires… et ainsi de suite.