Anacours répond à votre demande de soutien scolaire.

Réfléchir à son projet d’orientation dès la classe de première

Si la saisie des vœux d’orientation s’effectue qu’en classe de terminale, il est préférable de songer à son avenir dès la première. Certains élèves possèdent déjà une idée précise du métier qu’ils souhaitent exercer. D’autres semblent parfois plus indécis et peinent à faire leur choix parmi les multiples options qui s’offrent à eux. C’est pourquoi nous conseillons aux lycéens de réfléchir à leur projet d’orientation en classe de première.

Pourquoi est-il important de penser à son projet d’orientation dès la première ?

Médecine, droit, gestion, éducation, etc. Quel que soit le secteur vers lequel ils envisagent de se diriger, les lycéens disposent d’une multitude de parcours possibles. Les bacheliers pourront intégrer un cursus court, afin d’obtenir un diplôme en deux ou trois ans par exemple (BTS, DUT, BUT, etc.). Ils auront aussi la possibilité de suivre une formation en alternance s’ils souhaitent se professionnaliser. Enfin, ils projetteront peut-être d’intégrer une faculté pour viser un master, voire un doctorat.

Face aux nombreuses options existantes, il s’avère préférable de bien préparer son plan d’orientation. En s’y intéressant dès la classe de première, les élèves peuvent ainsi prendre le temps de comparer les différentes alternatives. Ils pourront déterminer quels seraient les domaines d’activité dans lesquels ils aimeraient évoluer. Ils réfléchiront aussi au type de cursus à privilégier en fonction de leurs compétences et du métier visé.

Par ailleurs, cela les aidera à choisir quelles spécialités conserver en terminale. En effet, sur les trois enseignements de spécialité étudiés en première, ils devront n’en garder que deux pour l’année suivante.

Comment préparer son orientation post-bac ?

Préparer son avenir en s’interrogeant sur son projet d’orientation représente une étape majeure dans la vie d’un lycéen. Les élèves disposent de plusieurs solutions pour les guider dans cette épreuve :

  • S’entretenir avec un conseiller d’orientation ;
  • Aller à la rencontre de professionnels ;
  • Se rendre dans les salons dédiés à l’orientation ;
  • Profiter des journées portes ouvertes des établissements universitaires pour recueillir plus d’informations sur les cursus proposés.

Les futurs bacheliers ont également à leur disposition différents outils et ressources pour les aiguiller. Le site de l’Onisep offre un grand nombre de renseignements sur les formations existantes, les diplômes, les métiers, etc. De même, la plateforme Parcoursup permet aux lycéens d’obtenir des infos utiles sur les études supérieures, les parcours possibles et les établissements.

Par ailleurs, Anacours a établi des partenariats avec des conseillers d’orientation qualifiés, en particulier avec les professionnels du réseau Ton Avenir.  Leur rôle consiste à accompagner les collégiens et les lycéens de manière personnalisée pour les guider dans leur projet d’orientation.

Inscrivez-vous à la newsletter de notre blog

Découvrir la solution

Qui correspond aux besoins de votre enfant.

Pourquoi choisir Allemand en LV2 ?

Dès la 5ème, les collégiens doivent choisir une seconde langue vivante parmi plusieurs options. En général, les établissements proposent l’allemand ou l’espagnol. Si ce choix s’avère délicat, c’est avant tout parce que les élèves l’étudieront pendant toute leur scolarité. L’allemand, souvent considéré comme une langue difficile à apprendre, possède de nombreux atouts. Voici un aperçu […]

Découvrir

Qui sont les enseignants d’Anacours ?

Depuis sa création, le réseau Anacours s’engage à fournir une prestation de qualité à chaque enfant accompagné. Aussi, nous accordons une importance majeure à la sélection de nos professeurs particuliers en appliquant un processus de recrutement rigoureux. Notre objectif étant d’offrir à nos élèves un enseignement qualitatif, tout en misant sur le principe du tandem […]

Découvrir

Préparer efficacement un contrôle : éviter le syndrome de la feuille blanche

Souvent associé au monde de l’écriture, puisqu’il touche principalement les auteurs, le syndrome de la page blanche peut aussi concerner les élèves. Il se manifeste par une perte de mémoire ou un manque d’inspiration durant une évaluation. L’enfant se sent alors démuni devant le sujet du test, car il oublie immédiatement toutes les notions pourtant […]

Découvrir

Les enjeux du brevet blanc

En fin d’année scolaire, les élèves de 3ème passeront plusieurs épreuves en vue de décrocher le Diplôme National du Brevet (DNB). Pour mieux les préparer à l’examen final, les établissements organisent un brevet blanc qui se déroule en principe durant le second trimestre. L’objectif principal de cette session d’évaluations est de donner aux collégiens un […]

Découvrir