Méthodologie : l’épreuve anticipée écrite de français

Avec la réforme, le bac de français reste divisé en deux épreuves, un écrit et un oral, mais le format de chacune évolue. Comment se déroule l’écrit de français ? Voici nos conseils pour s’y préparer.

Le déroulement de l’épreuve écrite

L’épreuve écrite dure 4 heures. Elle est notée sur 20, pour un coefficient de 5. En 2021, elle aura lieu le jeudi 17 juin.

Jusqu’en 2019, l’écrit se composait d’une question de corpus, mais aussi d’un exercice d’écriture, où l’élève avait le choix entre un commentaire de texte, une dissertation et une écriture d’invention.

Dorénavant, la question sur le corpus disparait, et l’élève a le choix entre une dissertation (avec trois sujets en rapport avec les oeuvres au programme), et un commentaire de texte.

La méthodologie du commentaire et de la dissertation

Le programme de français en première est organisé sur quatre objets d’étude, illustrés chacun par un corpus de textes et des oeuvres complètes.

Si vous choisissez la dissertation, il s’agira de proposer une réponse à une question, avec une introduction, un développement en deux ou trois grands axes d’analyse, et une conclusion. Il faut mener une réflexion personnelle sur cette question, sur la base des connaissances sur l’oeuvre, des lectures personnelles et des textes étudiés en classe. Chaque argument avancé doit être étayé par des exemples tirés de l’œuvre étudiée. Il est en outre bon de connaitre un ensemble de citations d’auteurs pour appuyer sa réflexion.

Concernant le commentaire, comme il ne s’agira pas d’un texte étudié durant l’année, il est indispensable de bien connaitre l’histoire littéraire pour pouvoir faire des liens avec d’autres oeuvres. Un bon commentaire par une analyse détaillée du texte. Une connaissance des procédés littéraires est aussi indispensable (notamment les figures de style, les tonalités, les registres…) pour proposer une analyse riche.

Que cela soit pour la dissertation ou le commentaire, l’élaboration d’un brouillon précis, avec un plan clair, et le détail des parties et sous-parties, est indispensable.

Les fiches de révision (par oeuvre, par thème, par auteur…) restent une valeur sûre pour bien se préparer à cet écrit.

Comment choisir entre les deux ?

Tout dépend des forces et faiblesses de chacun. Plutôt que la forme que l’on préfère (dissertation ou commentaire) il sera plus judicieux de choisir en fonction du thème lié à l’objet d’étude que l’on maîtrise le mieux. Par exemple, si l’on est doué en commentaire mais que le texte proposé porte sur la poésie, objet d’étude que l’on maitrise moins bien, il sera risqué de se lancer.