Anacours répond à votre demande de soutien scolaire.

Les oraux de rattrapage du baccalauréat

Même si la formule globale du baccalauréat a changé, les rattrapages, eux, sont restés les mêmes. Chaque année, ce sont environ 15 % des candidats qui doivent s’y confronter au début du mois de juillet. Comment se déroulent-ils et comment bien s’y préparer ?

En quoi consistent les rattrapages ?

De leur vrai nom, « épreuves du second groupe », les rattrapages sont des épreuves uniquement orales. Véritable seconde chance, ils concernent tous les élèves qui ont obtenu une moyenne comprise entre 8 et 10 aux épreuves du premier groupe. Pour chacune des deux matières choisies, vous passerez à l’oral sur un sujet ou une question imposés. Vous aurez 20 minutes de préparation, puis l’oral en lui-même dure une vingtaine de minutes également.

En 2021, les résultats du bac tombent le 6 juillet, et les oraux de rattrapages sont organisés du 7 au 9. La meilleure note obtenue sur les deux groupes est celle qui est retenue. Le candidat a son bac s’il obtient, à l’issue des rattrapages, une moyenne d’au moins 10/20 à l’ensemble des épreuves.

Comment choisir les matières à rattraper ?

Vous allez devoir choisir deux matières à repasser : soyez stratégique. Munissez-vous de votre relevé de notes. Le meilleur moyen de gagner des points est de choisir les matières où vous avez obtenu les notes les plus basses — à condition que vous n’ayez pas totalement fait l’impasse dessus ! Ne prenez pas le risque de choisir une matière où vous n’avez jamais réussi à avoir la moyenne. Examinez également les coefficients : plus ils sont hauts, plus vous obtiendrez de points. Une fois les matières choisies, il vous faudra communiquer votre choix à votre centre d’examen.

Comment se préparer aux oraux ?

Vous n’aurez que très peu de temps pour réviser : de 24 à 72 h. Vous allez alors devoir vous y mettre à fond. En outre, si vous sentez que vous n’avez pas réussi vos épreuves écrites (ou, pour l’année 2021, si votre moyenne au contrôle continu est trop basse), n’attendez pas les résultats du bac : anticipez, et révisez en avance.

Pensez efficacité : reprenez toutes vos fiches pour avoir bien en tête les points importants. Faites des exercices, consultez les annales, et surtout, entraînez-vous au maximum à l’oral, avec l’aide de votre famille ou de vos amis. Le jour J, amenez bien tout le matériel nécessaire selon la matière.

Enfin, vous pouvez aussi vous tourner vers vos professeurs si vous avez un bon contact avec eux. Ils seront les plus à même de vous conseiller.

Inscrivez-vous à la newsletter de notre blog

Découvrir la solution

Qui correspond aux besoins de votre enfant.

Comment s’exercer à l’expression orale en langue ?

L’apprentissage d’une langue étrangère passe par la découverte de l’écrit, mais aussi par la pratique de l’oral. Qu’ils étudient l’anglais, l’espagnol ou l’allemand, les élèves peuvent rencontrer des difficultés à s’exprimer dans une langue étrangère devant leurs camarades. Prononcer les mots correctement, employer la bonne intonation, tout en parlant avec fluidité s’avère délicat pour certains. […]

Découvrir

Pourquoi choisir Allemand en LV2 ?

Dès la 5ème, les collégiens doivent choisir une seconde langue vivante parmi plusieurs options. En général, les établissements proposent l’allemand ou l’espagnol. Si ce choix s’avère délicat, c’est avant tout parce que les élèves l’étudieront pendant toute leur scolarité. L’allemand, souvent considéré comme une langue difficile à apprendre, possède de nombreux atouts. Voici un aperçu […]

Découvrir

Qui sont les enseignants d’Anacours ?

Depuis sa création, le réseau Anacours s’engage à fournir une prestation de qualité à chaque enfant accompagné. Aussi, nous accordons une importance majeure à la sélection de nos professeurs particuliers en appliquant un processus de recrutement rigoureux. Notre objectif étant d’offrir à nos élèves un enseignement qualitatif, tout en misant sur le principe du tandem […]

Découvrir

Préparer efficacement un contrôle : éviter le syndrome de la feuille blanche

Souvent associé au monde de l’écriture, puisqu’il touche principalement les auteurs, le syndrome de la page blanche peut aussi concerner les élèves. Il se manifeste par une perte de mémoire ou un manque d’inspiration durant une évaluation. L’enfant se sent alors démuni devant le sujet du test, car il oublie immédiatement toutes les notions pourtant […]

Découvrir