Favoriser le bien-être chez l’enfant

Le bien-être d’un enfant est indispensable pour un bon développement cognitif et ainsi une scolarité apaisée. Il doit être nourri à la fois au sein de l’école, mais aussi à la maison : enseignants et parents ont tous un rôle à jouer. Comment aider l’enfant à atteindre ce bien-être, quelles activités proposer ?

Le bien être, qu’est-ce c’est ?

Le bien-être est une notion qui réunit plusieurs facteurs : une harmonie avec soi-même et les autres, une bonne santé (à la fois psychique et physique), une réussite sociale ou intellectuelle. Le bien-être peut s’entendre tant d’un point de vue physique que psychologique : le bien-être correspond à tout ce qui peut constituer une vie agréable et équilibrée.

Le bien-être à l’école

L’école tient une place importante dans le bien-être d’un enfant, puisqu’il y passe le tiers de son temps. En outre, plusieurs études montrent que la qualité de lexpérience scolaire joue un rôle important dans le développement des compétences sociales et cognitives de l’enfant, pour ses capacités d’apprentissage. L’Education Nationale a donc récemment mis un point d’honneur à favoriser le bien-être des élèves, notamment en agissant contre le harcèlement scolaire, en valorisant les efforts plutôt que les résultats, en renforçant les projets de groupe.

On notera aussi qu’un lien fort entre la famille et l’école est essentiel : une bonne communication entre les parents et l’équipe éducative est très bénéfique au bien-être de l’enfant. Il est important qu’il n’y ait pas de rupture entre l’école et la maison pour favoriser son épanouissement et ainsi une bonne scolarité.

Le bien-être en famille

A la maison, le bien-être passe par nombre de gestes : limitation du temps d’exposition aux écrans, alimentation équilibrée, durée de sommeil et activité physique suffisantes, ou encore activités partagées en famille. Ces dernières permettent tout autant de renforcer les liens que de développer les aptitudes et les goûts de l’enfant.

L’épanouissement d’un enfant peut être alimenté par différents point à développer : l’autonomie, le respect de ses goûts, la communication, ou encore les activités extra-scolaires. Ces dernières peuvent être de tout type : la musique, le dessin ou la peinture, la danse, la cuisine, le sport, la découverte de la nature… etc. L’enfant peut réaliser des activités tantôt seul, en famille ou avec des amis.

Il est également important de trouver un bon équilibre entre le temps accordé aux devoirs et le temps dédié aux loisirs. Les vacances peuvent aussi être le moment idéal pour encourager l’épanouissement de l’enfant, lors de colonies de vacances à thème, de séjours linguistiques ou d’ateliers ludiques, toujours en respectant les goûts de l’enfant.