Anacours répond à votre demande de soutien scolaire.

Apprentissage par cœur : est-ce efficace et quelles en sont les limites ?

Apprendre une leçon par cœur : est-ce vraiment utile ou contre-productif ? Cette méthode d’apprentissage très utilisée au cours du XXe siècle est de moins en moins appliquée à l’école, mais reste indispensable pour l’acquisition de certaines notions. Comment apprendre par cœur et en quoi est-ce utile ?

Pourquoi utiliser le par cœur ?

L’apprentissage par cœur est tout simplement une technique de mémorisation, basée sur la répétition. Plus une personne répète une notion, plus elle sera rapidement en mesure de se rappeler celle-ci.

Cette méthode est très utilisée pour apprendre des notions fondamentales, telles que les formules en géométrie, les tables de multiplication ou encore les règles de grammaire. Retenir par cœur les bases d’un apprentissage permet ensuite de construire des connaissances solides.

Nos conseils pour apprendre par cœur

Apprendre par cœur peut être indispensable dans certains cursus : en médecine par exemple (cours d’anatomie, noms de médicaments…), en Histoire (dates et périodes) ou encore en classe prépa scientifique (formules mathématiques et physique).

Le principe de l’apprentissage par cœur s’appuie ainsi sur notre mémoire. Donc, pour retenir quelque chose par cœur, il faut d’abord définir son type de mémoire : visuelle, scripturale, auditive. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées et recoupées.

Dans tous les cas, le but est de répéter l’information à retenir. Si vous avez une mémoire visuelle, appuyez-vous sur des supports visuels, tels que des images, des vidéos. Lire l’information plusieurs fois est également efficace, de même que de visualiser des fiches claires, personnalisées, avec des couleurs et des formes distinctes. Pour une mémoire auditive, vous pouvez par exemple répéter la leçon à voix haute, l’expliquer à quelqu’un, ou encore vous enregistrer et écouter l’enregistrement. Si vous avez une mémoire scripturale, réécrivez votre cours, réalisez à la main des fiches synthétiques.

Les limites de cette méthode d’apprentissage

Si cette méthode a fait ses preuves au fil des années, elle montre aussi ses limites. C’est par exemple le cas du bachotage, qui consiste à réviser ses cours de façon intensive pour retenir un maximum d’informations juste avant ses examens. Si cette technique s’avère parfois payante en termes de notes, elle est à terme peu utile pour la compréhension profonde d’un sujet, sans compter que si cette technique est répétée régulièrement, les choses peuvent être oubliées au fur et à mesure pour être remplacées par d’autres. L’apprentissage par cœur évite, dans une certaine mesure, la compréhension profonde de la notion : utilisé seul, il est un outil peu efficace pour la maîtrise d’un sujet complexe. Oui, il peut être utile, voire indispensable d’apprendre certaines choses par cœur, mais cela ne peut pas être la seule méthode d’apprentissage utilisée.

Inscrivez-vous à la newsletter de notre blog

Découvrir la solution

Qui correspond aux besoins de votre enfant.

Pourquoi choisir Allemand en LV2 ?

Dès la 5ème, les collégiens doivent choisir une seconde langue vivante parmi plusieurs options. En général, les établissements proposent l’allemand ou l’espagnol. Si ce choix s’avère délicat, c’est avant tout parce que les élèves l’étudieront pendant toute leur scolarité. L’allemand, souvent considéré comme une langue difficile à apprendre, possède de nombreux atouts. Voici un aperçu […]

Découvrir

Qui sont les enseignants d’Anacours ?

Depuis sa création, le réseau Anacours s’engage à fournir une prestation de qualité à chaque enfant accompagné. Aussi, nous accordons une importance majeure à la sélection de nos professeurs particuliers en appliquant un processus de recrutement rigoureux. Notre objectif étant d’offrir à nos élèves un enseignement qualitatif, tout en misant sur le principe du tandem […]

Découvrir

Préparer efficacement un contrôle : éviter le syndrome de la feuille blanche

Souvent associé au monde de l’écriture, puisqu’il touche principalement les auteurs, le syndrome de la page blanche peut aussi concerner les élèves. Il se manifeste par une perte de mémoire ou un manque d’inspiration durant une évaluation. L’enfant se sent alors démuni devant le sujet du test, car il oublie immédiatement toutes les notions pourtant […]

Découvrir

Les enjeux du brevet blanc

En fin d’année scolaire, les élèves de 3ème passeront plusieurs épreuves en vue de décrocher le Diplôme National du Brevet (DNB). Pour mieux les préparer à l’examen final, les établissements organisent un brevet blanc qui se déroule en principe durant le second trimestre. L’objectif principal de cette session d’évaluations est de donner aux collégiens un […]

Découvrir